Reconnaitre vraie ou fausse pierre en lithothérapie
Il est fréquent pour toute personne qui débute en lithothérapie de se demander comment reconnaître une vraie pierre d'une fausse pierre. En effet, lorsque l'on débute, il est très courant de ne pas savoir comment ne pas se faire avoir. C'est pour cette raison que nous avons préparé ce guide le plus complet possible pour que cette question n'ai plus de secret pour vous. 
Offre promotionnelle

La lithothérapie n'est pas hasardeuse

L'authenticité de vos pierres est essentielle. C'est cette authenticité qui vous donne l'assurance de pouvoir profiter réellement des propriétés énergétiques de vos pierres. Les pierres sont le squelette du monde, elles se sont formées dans les profondeurs de la croûte terrestre, sous terre ou sous l'eau pendant des millions d'années. C'est au moment de leur formation qu'elles se sont imprégnées des énergies magnétiques, elles permettent donc de créer un lien direct avec Mère Nature. 

Cependant, de nombreuses personnes ignorent la véritable puissance des minéraux et n'y voient qu'un simple commerce. Et même si la communauté s'agrandit autour de la lithothérapie, même si les personnes recherchent de plus en plus à revenir aux sources, d'autres profitent de cette occasion pour vendre des pierres synthétiques. Ces cristaux synthétisés ne contiennent pas les propriétés d'une vraie pierre, mais pourtant de nombreux vendeurs en ligne tout comme dans les magasins physiques, ne se privent pas de vous les proposer à votre insu en promettant d'incroyables vertus. 

Et, bien que certains laboratoires aient réussit à fabriquer des cristaux synthétiques ayant la même composition chimique que les authentiques, au niveau énergétique il n'en est rien. Faire pousser des minéraux dans un laboratoire ne transmettra aucune énergie. 

Nos conseils avant de passer à l'achat

La seule façon de savoir avec certitude si une pierre précieuse ou semi-précieuse est véritable, c'est avec l'aide d'une série de tests passés en laboratoire. Malheureusement,  cette démarche a un coût élevé, c'est pour cela qu'elle n'est recommandée que pour authentifier une pierre précieuse. Pour les pierres semi-précieuses utilisées en lithothérapie, cela vous coûterait plus cher que le prix avec lequel vous avez fait l'acquisition de votre pierre. Cependant, vous pouvez toujours utiliser votre sens de l'observation et les conseils que nous allons vous donner pour mieux estimer ce que vous possédez où êtes sur le point d'acheter. 

Attention aux certificats d'authenticité ! 

Pour rassurer leurs clients, de nombreux commerçants proposent des certificats d'authenticité afin d'attester que leurs pierres sont bien vraies. Sauf qu'en réalité 90% de ces certificats sont "faits mains" et n'ont pas de réelle valeur. On vous explique tout !

Un certificat d'authenticité n'a de valeur juridique que si un artiste vend son œuvre. De cette façon, il atteste qu'il est bien l'auteur de l'œuvre, qu'elle est bien de "sa signature". En revanche, les minéraux n'appartiennent à personne sinon à Mère Nature, aussi un certificat d'authenticité délivré par votre vendeur de pierre ne vous protège en rien sur le plan juridique si cette pierre n'est pas authentique, c'est simplement un document qui est là pour vous rassurer. Cela signifie qu'un vendeur peut tout à fait vous délivrer un faux certificat (en toute légalité). 

Pour les pierres précieuses, il est possible que ce certificat soit délivré par un laboratoire, il permet d'authentifier la pierre, c'est très important dans le commerce de pierres rares car certaines imitations sont si bien faites qu'il est impossible de reconnaître si la pierre est vraie ou fausse à l'œil nu. Dans ce cas, il faut également faire attention aux certificats sortis de laboratoires totalement inconnus ou inexistants. 

Le certificat d'authenticité n'est pas gage d'authenticité 

Vous l'aurez compris, inutile de vous fier simplement aux vendeurs qui vous proposent un certificat d'authenticité gratuit pour l'achat d'une pierre œil de tigre par exemple, ce sera un joli bout de papier fait par le vendeur lui-même, absolument pas un gage d'authenticité. Attention, ce n'est pas parce qu'un vendeur propose de faux certificats que ses pierres sont fausses, cela veut simplement dire qu'il utilise un argument purement commercial.

Offre promotionnelle

La réputation du vendeur : ça compte vraiment ?

Pour acheter sereinement vos pierres et profiter de leur réelles propriétés, le mieux est de se diriger vers une boutique fiable. Pour cela, la réputation du vendeur est très importante. Pour autant, vous devez savoir que même de grands vendeurs sont tombés dans les travers de la vente de "fausses pierres".

Un exemple simple est pour le cas de la citrine. La citrine est une pierre très chère, pourtant des vendeurs spécialisés très connues vendent actuellement de l'améthyste chauffée en la faisant passer pour de la citrine. On vous assure, ils sont aussi nombreux dans les boutiques physiques que sur Internet. Ainsi, avoir un vendeur réputé n'est pas toujours une sécurité.

Puisque même les plus connus peuvent vous vendre des fausses pierres  vous n'avez pas d'autre choix : vous devez apprendre à identifier les pierres par vous même.

Le prix de la pierre : plus c'est cher plus c'est sûr ?

Là encore, nous allons sûrement détruire un mythe, mais vous devez savoir également que le prix de votre pierre n'est pas forcément un indice. En réalité, plus la pierre est rare ou précieuse, plus son prix va augmenter et c'est seulement dans ce cas que vous devrez vous méfier des pierres trop bon marché. Pour le reste, vous pouvez trouver les pierres les plus communes à des prix tout à fait abordables, cela dépendra du parcours de la pierre avant qu'elle atterrisse entre vos mains. Ainsi, si votre vendeur se fournit directement dans les mines, vous pouvez trouver des pierres à petit prix, si le vendeur passe par un fournisseur intermédiaire le prix sera légèrement plus élevé tout en restant abordable. Attention tout de même, les pierres les moins chères du marchés ne sont pas toujours extraites de manière éthique ce qui explique qu'elles vous coûte quelques centimes d'euros à l'achat.

Le prix de la pierre peut tout de même servir d'indice pour certaines pierres précisément. Si vous trouvez une citrine, une malachite, larimar, rhodochrosite etc... à très petit prix, soit vous recevrez un échantillon de petite taille, soit la pierre est fausse.

La température de la pierre

Un des tests les plus répandus est celui de la température. Les pierres lorsqu'elles sont naturelles sont souvent très froides lorsque vous les recevez chez-vous ou que vous les manipulez pour la première fois. C'est une sensation que vous remarquez directement. Même lorsqu'il fait chaud, une pierre qui n'a pas été exposée au soleil sera plus fraîche sur votre peau. Bien évidemment, si elle est exposée au soleil,  elle se réchauffera. Ce phénomène s'explique du fait que les organes sensitifs de nos mains ne soient pas sensibles à la conductivité de la pierre puisque celle-ci est très faible, l'inertie de la pierre explique également quelle soit si froide. Les différents outils permettant de tester les pierres se basent sur ce principe. En mesurant la conductivité de la pierre, cela permet de savoir si elle est vraie ou non. 

Comment sont faites les fausses pierres ?

Les pierres synthétiques sont des imitations de pierres faites avec différentes matières (plastique, verre, résine etc..). Les pierres précieuses sont celles qui sont le plus souvent imitées, c'est même très courant dans le monde de la joaillerie. On retrouve tout de même sur le banc des imitations un certains nombre de pierres semi-précieuses connues en lithothérapie. 

De nombreux cristaux synthétiques peuvent être créés à partir de produits et composés chimiques similaires à ceux que l'on peut trouver dans la nature. Par conséquent, il peut être difficile de faire la différence entre une pierre synthétique et une authentique. Bien que leur composition chimique se rapproche fortement de leurs homologues naturels, ces pierres fabriquées en laboratoire sont dépourvues de propriétés énergétiques. 

Ne tombez tout de même pas dans une psychose car toutes les pierres ne sont pas immitées, certaines sont très communes et abondantes à tel point qu'il serait plus coûteux de les fabriquer que de les extraire.

Peut-on utiliser les pierres synthétiques ?

Si votre principale préoccupation est de porter un joli bijou plus éthique ou moins cher sans réel besoin d'en ressentir les propriétés, les pierres de laboratoire peuvent être une excellente alternative. En revanche, si, vous recherchez une pierre pour ses vertus énergétiques, alors les pierres synthétiques sont à proscrire. 

Nos conseils au cas par cas pour reconnaitre une fausse pierre

Reconnaître une fausse malachite 

De nombreux vendeurs en ligne ou en boutique physique proposent de la malachite synthétique à l'insu de leurs clients. C'est surtout le cas pour les bijoux en malachite. On ne retrouve pas de fausse malachite seulement sur Wish ou Ebay, c'est aussi le cas sur des plateformes plus réputées comme Etsy, certains sites de vente de pierres (notamment ceux qui vendent aussi les fameux bracelets 7 Chakras), ou des magasins physiques. 

Pour savoir si une malachite est vraie ou fausse, la première chose à rechercher est le prix. La vraie malachite est assez coûteuse. Ce n'est pas une pierre excessivement chère, mais le bracelet en malachite pour seulement 10 euros, on oublie ! Attention, certains vendeurs gonflent volontairement le prix de leur bijoux en malachite pour vous tromper mais en règle générale le but de vendre une fausse pierre c'est de pouvoir la vendre à bas prix pour se démarquer.

Vraie ou fausse malachite



La vraie malachite se présente dans un magnifique assortiment de tourbillons, de vagues et de rayures dans un nuancier de vert clair à très foncé (et jamais de noir). La malachite synthétique sera souvent d'un vert uniforme sans nuance avec la présence de rayures noires uniformes et de motifs répétitifs et très peu variés et finalement les perles se ressemblent toutes puisqu'elles sont fabriquées.

La fausse malachite peut être fabriquée à partir de plastique, de verre ou même d'argile polymère. Lorsqu'elle est en plastique, elle est facile à repérer car son poids est léger et chaud au toucher tandis que la vraie malachite est froide si elle n'est pas au soleil. 

Comment reconnaître une vraie améthyste  ?

Comme le Quartz rose, la plupart du temps, l'améthyste que vous possédez est naturelle, c'est une pierre très commune facile à trouver. En revanche l'améthyste peut être traitée pour augmenter son prix. C'est souvent le cas pour les géodes d'Améthyste qui ont été teintés ou chauffés pour raviver leur couleur. Evidemment, il existe aussi de très belles géodes qui ont naturellement un violet très vif. Si votre améthyste est d'un violet vif sans défaut, sans nuances de couleurs, c'est sûrement que celle-ci a été traitée. Le fait qu'elle ait été traité n'en fait pas une fausse pierre et ne lui enlève pas ses propriétés énergétiques.

Pour autant, il existe bien des améthystes synthétiques, surtout pour les bijoux. Pour en reconnaître une fausse, sachez que le violet d'une améthyste authentique n'est pas parfait, assurez-vous qu'il y a des imperfections, c'est un gage d'authenticité. Inspectez votre cristal, assurez-vous de regarder à l'intérieur et de noter s'il y a des bulles d'air à l'intérieur, si vous trouvez des bulles dans votre pierre roulée ou votre bracelet, c'est un signe que cette pierre est synthétique.

Fausse Moldavite : comment savoir ?

La moldavite est une pierre extrêmement rare et très chère. C'est donc une pierre très souvent contrefaite. Si vous ne voulez pas vous faire avoir, vous devez donc faire très attention. Etant donné que la moldavite est issue d'une météorite, il est très difficile de savoir si vous avez en votre possession une véritable moldavite puisque les fausses sont très ressemblantes, il est très difficile de les différencier. Le prix sera donc l'un des meilleure indice pour savoir ce que vous avez entre les mains. Des petits échantillons d'à peine 5g peuvent vite monter à 50 euros.

On ne trouve la moldavite qu'en République Tchèque, prenez donc soin de demander à votre vendeur la provenance de son spécimen, s'il vient d'ailleurs, c'est une fausse. Si vous exposez votre moldavite à la lumière, vous pourrez remarquer que celle-ci s'obscurcit, c'est un bon indice pour ne pas se tromper.

Fausse ou vraie moldavite

Tout comme pour les imitations de quartz, si vous remarquez de petites bulles à l'intérieur de votre pierre, pas de doute c'est du verre. La moldavite peut contenir parfois des bulles d'air mais elles sont longues et de forme ovale plutôt allongées, si les bulles sont parfaites, rondes et petites, elle est fausse.

La forme d'une moldavite est aussi importante également. Si votre moldavite est ronde, elle n'est pas authentique. Les véritables moldavites ont des formes arrondies mais ne sont pas rondes (et bien trop rares pour être polies), elles prennent différentes formes. 

La texture de la moldavite peut être un autre indice. Si vous avez en votre possession une véritable moldavite, vous remarquerez que c'est une pierre avec beaucoup de cratères, n'oubliez pas que ce sont des extraits de météorites.

Reconnaître un vrai cristal de roche : cherchez l'erreur

Le cristal de roche est le plus souvent imité par du verre. À première vue, les cristaux de quartz et le verre peuvent sembler tout à fait identiques. Heureusement, il existe des méthodes plutôt simples pour identifier si votre pierre est vraie ou fausse.

Recherchez des bulles

C'est l'indice le plus courant qui permet de savoir si vous avez à faire à un vrai ou à un faux cristal de roche. Le cristal de roche ne contient jamais de bulles.  Exceptés pour certains hydroquartzs, où vous pouvez tout de même retrouver des bulles d'eau emprisonnées dans la roche. Ce sont des bulles de grande taille et si vous secouez la pierre, elle peuvent même se déplacer.

En revanche, dans un cristal de roche en verre, vous identifierez des toutes petites bulles d'air parfaitement rondes. Le quartz peut contenir des imperfections, mais les imperfections ne seront pas parfaitement rondes comme des bulles d'air.

Utilisez une loupe

Vous pouvez les identifier avec ou sans l'aide d'une loupe 10X de bijoutier. La loupe 10X agrandit un objet pour qu'il paraisse 10 fois plus grand que sa taille réelle. Pour utiliser correctement la loupe d'un bijoutier, tenez la loupe directement devant un œil. Sans plisser les yeux, rapprochez l'échantillon de la loupe jusqu'à ce que la vue se concentre. Inspectez l'échantillon à la recherche de bulles d'air. Si des bulles d'air sont présentes, l'échantillon est en verre et non en quartz.

Le teste de la loupe maison

Si vous souhaitez tester un cristal de grande taille, prenez un livre et survoler les écritures en regardant avec votre cristal comme si vous utilisiez une loupe. Si les lettres sont grossies à travers le cristal, c'est du verre. Si à l'inverse la taille des lettres est inchangée votre cristal est véritable.

Casser la pierre

C'est la dernière étape de votre test, que nous ne vous invitons pas à réaliser si vous souhaiter préserver votre pierre. En revanche, si vous doutez réellement et que vous n'avez plus rien à perdre, vous pouvez tenter de la briser. Si c'est un véritable cristal de roche il se cassera. Si c'est  du verre, il se brisera en milles morceaux. Cela est dû à la dureté du cristal de roche, étant donné que le verre est plus léger que le quartz il se fracasse plus facilement.

Cristal de roche ou calcite blanche ?

Lorsque vous cherchez un cristal de roche, assurez-vous que vous n'êtes pas plutôt en train d'acquérir  une calcite blanche. La calcite blanche ressemble beaucoup au cristal de roche, vous pouvez peut être avoir en votre possession cette dernière pensant avoir un véritable cristal de roche . Toutefois, même si la calcite a de grandes similitude avec sa voisine, elle est moins lisse et contient encore plus d'inclusions. La calcite a également un éclat bien plus lustré que le cristal de roche.

Tout ce qui est rose n'est pas une Rhodochrosite !

La Rhodochrosite est une pierre très recherchée par les plus passionnés. Mais c'est aussi une pierre rare et donc relativement chère. Cette pierre est très peu synthétisée car il est difficile d'imiter la structure de la Rhodochrosite. Cela vous rassure ? Pourtant vous devez rester sur vos gardes ! 

En effet, il se pourrait que la rhodochrosite que vous avez acquis soit en réalité une autre pierre. Il arrive souvent que cette pierre lorsqu'elle apparaît à un prix très bon marché soit en réalité une rhodonite ou une calcite tricolore. 

Pour reconnaître une vraie rhodochrosite, identifiez les bandes blanches qui sont une des principales caractéristiques de la pierre. Ces rainures blanches et roses voire un peu jaunâtres sont toujours présentes et forment de légères vagues contrairement à la rhodonite ou la calcite tricolore qui n'en possèdent pas de telles.

Rhodochrosite ou Rhodonite ?

Ce que vous ne pouvez pas rater sur une rhodochrosite, c'est son rose (plus ou moins vif selon la qualité). C'est une pierre essentiellement rose et blanche alors que la rhodonite est plutôt rose pâle et noir. 

Reconnaître un faux Quartz rose : comment faire ?

Comme l'améthyste ou le cristal de roche, le quartz rose a des caractéristiques  similaires que vous pouvez analyser pour déterminer si votre pierre est authentique. Le quartz rose n'est pas la pierre la plus "imitée" que l'on peut trouver sur le marché. Généralement, sous sa forme brute, il est naturel. En revanche, il arrive souvent que cette pierre soit traitée pour rendre sa couleur rose plus vive afin d'augmenter son prix. Dans ce but, il subit souvent un processus de radiation.

Un faux quartz rose se présente généralement sous forme de verre. Le verre est un matériau très homogène et lisse, tandis que le quartz rose contient des vagues, des lignes ou des fissures. Tout ce qui semble trop parfait, trop lisse est généralement un faux quartz rose.

Outre la clarté du verre, le verre peut également produire des bulles de verre. Un véritable quartz rose ne devrait jamais contenir de bulles à l'intérieur. Si vous en voyez, il s'agit probablement d'un faux.

Larimar vrai ou faux ?

Même si pendant longtemps il y avait peu de doutes sur la nature de votre pierre Larimar, les imitations de cette pierre commencent petit à petit à arriver sur le marché. Cette pierre est assez rare puisqu'on l'a retrouve uniquement en République Dominicaine, elle donc extrêmement chère. Comptez en moyenne 50 euros pour une pierre de 2 cm par exemple.

Comparaison vrai ou faux larimar

Aragonite bleue ou Larimar ?

Etant donné qu'il y a très peu d'informations sur cette pierre, beaucoup d'aragonites bleues sont vendues et confondues comme étant la pierre Larimar. Même s'il est facile de confondre les deux, la pierre Larimar a une caractéristique bien à elle : son aspect rappelle l'eau d'une piscine à cause de ces veinures blanches qui se forment sur la pierres.

De plus, c'est une pierre très opaque, aucune lumière ne peut la traverser, faites donc le test en exposant votre pierre à la lumière pour connaître sa nature. 

Comment reconnaître une vraie Charoïte ?

La Charoïte ne peut être extraite qu'à un seul endroit au monde (en Russie), ce qui explique sa rareté et son prix. Afin de proposer cette pierre si unique à petit prix, certains vendeurs préfèrent vendre d'autres pierres sous cette appellation. On retrouve souvent vendue pour de la Charoite une variété de fluorite violette de  mauvaise qualité. 

Comparaison vraie ou fausse charoïte

Comment différencier les deux ?

La Charoite est une pierre essentiellement  composée de nuances de violet et de noir. Si votre pierre n'a pas quelques inclusions noires et foncées et si elle est assez blanche, méfiez-vous donc.

Fausse Citrine ou véritable ?

La citrine est une variété de quartz plus rare, son prix peut donc être très élevé. Pour reconnaître une fausse citrine, il est intéressant de savoir à quoi ressemble une véritable citrine dans un premier temps. La couleur de la citrine est un jaune qui tend vers le doré, parfois avec des tons fumés et très clairs. La citrine n'est pas orange, ni jaune citron. Vous ne trouverez pas non plus sur votre citrine de traces de bulles.

L'une des méthodes les plus courantes utilisées par certains vendeurs pour proposer de fausses citrines consiste à prendre de l'améthyste, une pierre moins chère, et à la chauffer à d'importantes températures. Ce procédé donne à l'améthyste une couleur orange qui est ensuite vendue pour de la citrine. C'est un procédé que l'on retrouve chez de nombreux vendeurs, même les plus connus. Si votre citrine roulée ou brute tourne vers l'orange, c'est une améthyste chauffée.

Comparaison vraie ou fausse citrine

La vraie citrine a une coloration très uniforme, elle n'est pas radicalement plus sombre ou plus claire par endroit. Une vraie citrine brute par exemple n'a généralement pas une base blanche. Ces bases blanches sont l'indice que vous avez affaire à une améthyste chauffée.

La fausse citrine en verre

Comme pour de nombreux quartz, la citrine est souvent imitée en utilisant du verre coloré. Dans ces cas-là, c'est d'autant plus facile de reconnaître la citrine en verre puisqu'on y retrouve souvent des bulles et une couleur jaune citron.

Comment reconnaître l'Ambre ?

Même s'il est très utilisé en lithothérapie, l'ambre n'est pas une pierre mais une résine fossilisée naturellement. Les imitations les plus courantes de l'ambre sont la résine phénolique, le verre, la gomme kauri et le plastique. 
Pour reconnaître un faux ambre, vous pouvez essayer de le brûler, si une odeur de plastique en dégage : Banco ! C'est un faux. Un véritable ambre a plutôt une odeur très douce lorsque vous le faites brûler.

Il existe une imitation d'ambre fabriquée à partir de résine d'arbre ou de gomme kauri. Ces derniers possèdent des inclusions naturelles. Très souvent, des insectes y sont ajoutés pour les rendre plus beaux. Ces imitations ont tendance à se détériorer plus rapidement à des températures très basses et à fondre plutôt qu'à brûler. Il est vrai qu'on peut retrouver un insecte piégé dans un véritable ambre, mais c'est assez rare, et lorsque cela est possible, il s'agit d'une espèce d'insecte qui a déjà connu une extinction. De plus, l'insecte va apparaître noir, il ne sera jamais coloré. Vous pouvez également rechercher des bulles près de ces insectes. Si vous voyez des bulles, c'est un faux.

Inspecter les bulles

L'ambre authentique ne contient pas de bulle. Etant donné que le processus de fossilisation de cette résine s'est fait sur plusieurs milliers d'années, impossible qu'il n'y reste une seule bulle. Si vous détectez des bulles dans votre ambre, c'est du verre.

Le test chimique 

L'ambre véritable ne se décompose pas dans un solvant, contrairement à la résine. Si vous versez du dissolvant sur votre échantillon et que le coton prend la couleur de l'ambre ou que l'échantillon devient gluant, c'est un faux ambre. L'ambre authentique ne sera en aucun cas endommagé.

Le test à l'eau salée

Dans un bol mettez de l'eau et 1 tiers de sel et mélangez bien. Plongez votre échantillon dans l'eau salée. Le vrai ambre flottera dans l'eau salée tandis que le faux coulera. 

Le cas des pierres reconstituées

Les pierres reconstituées sont des extraits de pierres naturelles qui ont été décomposés et fusionnés pour créer une toute nouvelle forme. C'est par exemple le cas des sphères en cristal de roche ou des orgonites.

L'orgonite est un minéral reconstitué populaire, composé d'un mélange de nombreux cristaux qui ont été encapsulés dans une forme de résine. Bien qu'ils ne soient pas aussi puissants que la pierre sous forme brute ou même polie, les orgonites peuvent être utilisées pour leurs vibrations. On peut estimer leur énergie à seulement 40% de leurs vibrations par rapport à une pierre à l'état brut.

Le cas des pierres fabriquées par l'Homme

Les cristaux fabriqués sont des pierres artificielles produites en laboratoire à partir de matériaux synthétiques, ils ne contiennent aucun matériau naturel. Ils sont souvent fabriqués à partir de verre ou de plastique, ils sont vides d'énergie mais sont très jolis. Inutile de se demander comment identifier une pierre fabriquée en laboratoire, il suffit de les connaître, vous ne trouverez jamais ces pierres sous une forme naturelle puisqu'ils n'existent pas dans la nature.


Les pierres fabriquées par l'homme sont les suivantes :

  • Aqua aura
  • Opalite
  • Goldstone
  • Bismuth
  • Chalcanthite
  • Quartz fantôme vert
  • Géode de galène
  • Obsidienne bleue
  • Obsidienne verte

Le cas des pierres ayant subit un traitement thermique

Les cristaux traités thermiquement sont des pierres naturelles qui ont été chauffées pour améliorer leurs couleurs. Il y a une fausse idée selon laquelle les cristaux traités par la chaleur ne sont pas «réels». Pourtant ce sont bien des pierres authentiques. La plupart du temps, c'est le cas pour les pierres précieuses ou encore certaines semi-précieuses comme la citrine, l'améthyste et la tanzanite, celles-ci sont traitées thermiquement pour faire ressortir leur beauté. Si le traitement thermique altère un peu l'énergie d'une pierre, il ne la diminue pas. 

Le cas des pierres teintées

Les pierres teintées sont des minéraux naturels qui ont été teints d'une couleur spécifique pour améliorer leur aspect visuel. C'est souvent le cas de la pierre howlite bleue (aussi appelée turquenite) ou rose. L' howlite est naturellement blanche mais ont la commercialise sous d'autres couleurs. La pierre Lapis lazuli est également souvent teintées pour raviver son bleu.

Les pierres teintées sont largement discréditées en lithothérapie. Cependant, le fait qu'une pierre soit teintée n'enlève en aucun cas ses propriétés. Pour autant, le but étant de se rapprocher de la nature, pourquoi la couvrir d'artifices ?  L'authenticité d'une pierre lui donne encore plus d'atouts. 

Offre promotionnelle

1 commentaire

FABRE

FABRE

Faisant une formation de lithothérapie, j’ai été très intéressée par les moyens de détecter les faux minéraux et il y a beaucoup à faire pour les tester ! Cette petite initiation est très instructive et du coup, je vais passer en revue mes minéraux et en trouverai sûrement pas mal, hélas. Merci encore pour cette aide précieuse mais c’est très complexe. Très utile !!

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés